Le royaume des cieux et l’évangile terrestre

«Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.

Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée » (Matthieu 13/44 à 46).

——-

Le royaume des cieux est présenté ici par deux fois comme une chose qui s’achète, et cette pensée semble s’inscrire à contre-courant de la conception évangélique, qui repose sur la gratuité de l’œuvre de Dieu. Il existe en effet des déclarations très claires à ce propos :

Romains 3/23 et 24 : «Car tous ont péché et sont privés de la gloire […]

Prends en mariage une femme adultère

Ma traduction élargie du texte hébraïque pour faire sortir le sens et la portée de l’original:

« Au commencement (quand) Jahvé parla par l’intermédiaire d’Osée et Jahvé dit à Osée, ‘Va prends pour toi-même en mariage une femme d’adultères ‘et fais’ (une ellipse syntactique, voir e, ci-dessous) des enfants (de la femme de caractère adultère) résultant de relations adultères, parce que le pays est coupable de fornication, commettant fornication habituellement en se séparant de Jahvé. » (Osée 1/1)

L’explication : Le terme « femme d’adultère » (femme-adultère) ne décrit pas l’état sexuel de Gomer avant son mariage. L’hébreu met l’accent sur son caractère = Gomer avait un esprit intérieur d’infidélité invétérée avant de se marier! Extérieurement, elle semblait pure, mais Jahvé connaissait son cœur d’infidélité ; donc Jahvé est en train de prophétiser sur l’avenir adultère de Gomer. Cette situation familiale et sociale a été toujours l’histoire […]

Exhortation de Charles Spurgeon

L’Éternel fera de vous la tête, et non la queue (Deutéronome 28/13)

Si nous obéissons au Seigneur, il obligera nos adversaires à reconnaître que sa bénédiction repose sur nous. Bien qu’il s’agisse ici d’une promesse de la loi, elle s’applique cependant au peuple de Dieu, car Jésus a ôté la malédiction de la Loi, mais il a établi la bénédiction.

C’est aux croyants d’ouvrir la voie parmi les hommes au moyen d’une sainte influence. Ils ne doivent pas être la queue, reléguée de ci-de là, au gré d’autrui.

Nous ne devons pas céder à l’esprit de ce siècle, mais pousser cette génération à rendre hommage à Christ.

Si le Seigneur est avec nous, nous ne nous contenterons pas de solliciter la tolerance du monde envers la foi chrétienne, mais nous chercherons […]

Il y avait un jardin…

«Or il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié» (Jean 19/41

La Bible seule peut harmoniser de tels contrastes; ses paradoxes sont souvent des révélations de première importance. En voici un : «Or il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié». La croix de Christ, ses passions, ses angoisses, Ses souffrances physiques, le sang et les blessures … et puis un jardin, ses fleurs, ses parfums, ses fruits et toutes les beautés incomparables de l’éveil printanier de la nature !

Quel en est le message pour la vie spirituelle du chrétien ? Où la croix est plantée, il y a un jardin. Où la croix de Christ n’est pas, il n’y a ni fleurs, ni parfums, ni fruits … Il y a peut-être des feuilles, mais pas de fruits; il y a peut-être une […]

L’autre évangile du dominionisme

Article en pdf : dominionismePart1

Dominionisme : doctrine qui appelle les chrétiens à entrer en gouvernance du Monde, en intégrant l’ensemble des rouages décisionnels de la société, afin de la diriger (d’en prendre le leadership) dans le but d’établir le royaume de Dieu sur la terre. Il s’agit d’une modernisation de la théologie du « Royaume Maintenant » (Kingdom Now), appelée parfois « reconstructionnisme chrétien », dont la popularité n’a cessé de grandir au cours des trente dernières dans les milieux évangéliques charismatiques américains. Cette nouvelle manière d’envisager la mission du chrétien et de l’église arrive en Europe, sous différentes formes. Selon elle, c’est la pleine réalisation de ce dessein (investir le Monde pour le contrôler) qui permettra le retour du Seigneur, c’est-à-dire lorsque le christianisme aura véritablement pris sa place de leadership de la société. Pas avant.

Le dominionisme n’est pas un phénomène marginal de la sphère […]

L’onction des cimetières, nouvelle dérive de l’hyper-charismatisme

Nouvelle mode évangélique américaine ? Depuis quelques années, certains pensent trouver (ou renouveler) l’onction du Saint-Esprit dans leur vie en se rendant dans les cimetières, là où sont inhumés des hommes et des femmes de réveil, pour capter leur onction — supposée être encore présente.

Dans les années 90, on rapportait que Benny Hinn confessait se rendre périodiquement sur la tombe de Kathryn Kullman ou Aimée McPherson pour redynamiser son ministère : « J’ai ressenti une onction incroyable…Je tremblais de tous mes membres… sous la puissance de Dieu…’Oh ! Seigneur je ressens l’onction… Je crois que l’onction subsiste encore dans le corps d’Aimee[1]». C’est avec lui semble-t-il que les choses ont commencé.

Le modèle a fait des émules, et c’est parmi les membres de Bethel Church, à Redding Californie (mais pas seulement) qu’on trouve aujourd’hui ce courant “spirituel”. Il semble que la démarche se […]

Ne laissez pas la réalité définir la vérité !

«Il vous conduira dans la vérité, et la vérité vous affranchira» (Jean 8/32)

.

.

La réalité est faite de tout ce qui est visible, palpable, concret, mesurable.

Mais la vérité est bien plus large, plus haute, plus profonde, transcendant nos dimensions pour prolonger la réalité bien au-delà du visible jusque dans l’incalculable, l’insondable, l’éternel. L’épître aux Hébreux dit que « ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles » (11/3).

La guerre spirituelle qui est menée aux enfants de Dieu, consiste à les enfermer dans le visible, le sensitif, le rationalisme émotionnel, le mesurable, ce qui revient en définitive à leur fermer les yeux spirituels, les yeux du cœur. On devient spirituellement aveugle lorsqu’on ne voit plus que le visible. Le chemin de la foi devient impraticable. Or sans la foi il est impossible de lui plaire. […]